fbpx

Fin septembre 2020 j’ai eu la chance de tester la flottaison en isolation sensorielle au centre Meïso de Lyon.
Et depuis début octobre j’ai intégré leur équipe en tant que “maître flotteur”.
Il me tient donc à coeur de vous en dire plus sur cette expérience incroyable, et de vous encourager à tester !

Pour moi la flottaison est synonyme de reconnection à soi, de relaxation intense, de lâcher prise et d’un moment pour tourner son regard vers l’intérieur. 

Le Concept - La Théorie

Ce concept d’isolation sensorielle a été inventé par le neuropsychiatre américain John Cunningham Lilly. Lors de ses études sur la conscience, il lui vient l’idée d’étudier ce qu’il se passe lorsque on isole un individu dans un environnement dénué de tout stimulus extérieur afin d’observer les effets de la redirection des sens vers l’intérieur. 

Les sens se détachent de leur fonction traditionnelle et leurs énergies sont alors redirigées vers “autre chose” :

  • Les fonctions physiologiques sont dynamisées : le système nerveux, le système immunitaire, le système endocrinien. 
  • Les capacités cognitives sont boostées : la mémoire, la concentration, la créativité.

A qui s’adresse cette expérience ? 

→ aux personnes stressées : pour leurs corps tendus qui cherchent à se décontracter. 
→ aux sportifs de haut niveau : optimisation mentale avant une compétition ou récupération physique. 
→ aux personnes souhaitant explorer des états de conscience ou semi-conscience différents. 
→ à tous les curieux ! 

La Technique

1 – L’isolation sensorielle
Nous sommes en adaptation permanente aux stimuli transmis par nos 5 sens. Ce que nous voyons, entendons, sentons est sans cesse interprété par notre cerveau. Dans la cabine, tous nos sens sont coupés. Perte de l’ouïe : la cabine est insonorisée et nos oreilles sont dans l’eau ! Perte de la vue : on est dans le noir complet. Perte du toucher : il est conseillé de flotter nu dans cette eau à 36°C, soit à température de notre peau. 

Lorsque nous nous trouvons protégés de ces stimuli extérieurs, notre cerveau peut entrer dans une fréquence d’ondes cérébrales différentes propre à l’état méditatif. Cet état est idéal pour se ressourcer, mais aussi pour apprendre, pour explorer son imaginaire et sa créativité.

2 – La flottaison autrement dit l’absence de gravité.
Dans les bassins, grâce à la saturation en sel (900kg de sel pour 1200L d’eau), la gravité terrestre est réduite de 80%, ce qui permet au système nerveux de se reposer. C’est la première fois de sa vie qu’il n’est pas soumis à cette force ! Son repos va déclencher une action électrique qui va déconnecter certaines fonctions, notamment le système musculaire, tout ce qui régit l’équilibre, la gestion de la pression, etc. En mettant tout cela sur pause, on change l’activité électrique du système nerveux, on ralenti les ondes cérébrales, et c’est ainsi que l’on passe des ondes Bêta à Alpha, d’Alpha à Thêta et de Thêta à Delta. On entre alors dans un état de conscience modifiée qui peut s’apparenter à un état méditatif. 

3 – Le Sel
Chez Meiso le sel utilisé dans les bassins est le sel d’Epsom, aussi appelé sulfate de magnésium. Comportant de nombreuses vertues, notamment détoxifiantes, immunisantes, favorisant la détente musculaire et articulaire. Grâce à un échange biodynamique avec le corps, à travers la peau, le sel permet de régénérer/ recharger le corps en magnésium. 

La Pratique - Mon Expérience

La flottaison dans le bassin dure 1h. Cela peut paraître long, mais croyez-moi on perd également toute notion du temps lorsque on est dans le bassin !
On aimerait même ne pas en sortir à la fin ! 

Lors de ma première flottaison j’ai décidé de totalement relâcher mon corps dans cette absence de gravité. Détendre tous mes muscles et articulations, défaire toutes les tensions physiques et mentales. Lâcher prise, me laisser aller.

Après m’être installée dans le bassin et avoir trouvé une position confortable, je suis restée totalement immobile. J’ai été accompagnée pendant les 10 premières minutes par la musique de bols tibétains, puis le silence, le noir, l’immobilité. Très rapidement j’ai pu entrer dans un état de méditation (peut-être parce que je suis déjà habituée à méditer) et je me suis sentie légère, dans un état de détente intense, sans pour autant m’endormir pendant la séance. C’était un état méditatif vraiment différent de ce à quoi je suis habituée. Généralement, quand je médite mon esprit peut parfois vagabonder, et je dois faire l’effort de le ramener dans le moment présent, dans l’ici et maintenant. Là, dans le bassin, j’étais uniquement dans le moment présent. 

Ce sont des sensations assez uniques, difficiles à exprimer avec des mots. Et dans les bassins chacun doit vivre sa propre expérience.
Je vous encourage donc sans hésiter à tester la flottaison et vivre votre propre expérience !

L'équipe Meïso

Faire aujourd’hui partie de l’équipe des maîtres flotteurs est une réelle chance pour moi ! En effet, en plus d’évoluer dans un espace zen respirant le bien-être, chaque maître flotteur a également sa spécialité en parallèle : massage, hypnose, soin énergétique, nutrition végétale et vivante, médecine chinoise, programmation neuro-kinésique, communication, etc. Meïso me permet donc de faire des rencontres très enrichissantes et d’apprendre chaque jour pleins de nouvelles choses ! 

N’hésitez plus et allez parcourir leur site internet pour en savoir plus et peut-être prendre un rendez-vous avec vous même !